bas102_01_360x240Diffusion originale : 01/10/2006

Chaîne : ABC

Audience : 14,9 millions

Titre français : "Les dernières volontés"

       Après un premier épisode qui mettait davantage l'accent sur le personnage de Kitty, l'équilibre est ici rétabli et tout le monde est mis sur un pied d'égalité. Enfin, c'est surtout Justin qui fait avancer les intrigues tout de même. Le pilote s'achevant sur la mort de William, je m''attendais donc à un épisode centré sur toutes les conséquences engendrées par celui-ci. Prévisions confirmées ?

       Pas vraiment en fait. Oui, l'épisode débute par l'enterrement. Oui, ils ont l'air tous bien tristes. Quoique, je trouve que Kitty n'est pas très convaincante à ce moment là mais soit. Mais après à peine une petite minute endeuillée toute de noir vêtue, nous voilà projetés trois semaines plus tard. Alors évidemment, on fait allusion plusieurs fois à la mort de William mais ça reste assez en retrait alors qu'on pouvait s'attendre à ce que cela provoque de profonds bouleversements. J'avoue avoir eu un goût de trop peu. Je pensais que ça aurait bien plus d'impact que cela, surtout compte tenu du fait qu'on a affaire à une famille soudée dont les membres sont très proches les uns des autres. En fait, c'est surtout Nora qui devrait se sentir très mal et esseulée. On y fait une petite fois allusion je pense, au début de l'épisode mais par après, plus rien. En fait, de tous les membres de la famille, c'est Justin qui en a été le plus affecté. Sans doute car il n'était déjà pas bien dans sa peau avant même la mort de son père. Il continue d'ailleurs à faire ses bêtises, à boire et à ne pas aller à son travail. Mais aussi car ses soupçons au sujet de Holly ont encore été accentués par la présence de celle-ci à l'enterrement. Il ne va d'ailleurs pas passer par 4 chemins, il va voir Holly en personne. Je trouve qu'elle lui avoue bien vite sa liaison avec William. Elle n'avait pas l'air de vouloir lui cacher. Bizarre quand même car vaut mieux éviter que ce genre d'histoire s'apprenne...Seul Saul était au courant jusqu'à maintenant. Holly qui a l'air bien déçue lorsque Saul lui dit qu'ils ne devraient plus avoir de contact. Holly craquerait-elle pour tous les hommes de la famille Walker ? Prends garde Justin, on ne sait jamais.

       Justin. Oui, encore lui. Pourquoi en parler encore ? Tout simplement car il est à la base de la scène forte de l'épisode. C'est pour moi la première vraie scène intense de la série. De quelle scène je veux parler ? De la dispute entre Nora et Justin à la sortie de prison. Quelle intensité dans les répliques ! Une interprétation nickel de la part des deux acteurs. Ca donnait presque la chair de poule. C'est notamment pour ce genre de scènes que j'aime les dramas. On sent tout le désarroi de Justin et wooh, ça fait un choc quand il dit qu'il aurait préféré mourir là-bas, en Irak.

       L'unique scène qui est la seule réelle conséquence de la mort de William, la voici. Il s'agit de la lecture du testament de William. Deux choses importantes à retenir : Sarah est préférée à Tommy pour prendre les rennes de la compagnie et l'héritage de Justin sera placé sous la tutelle de Kitty. Evidemment, Justin prend très mal cette décision et voit ça comme un manque de confiance. Il se met alors en tête que son père le voyait uniquement comme un looser. Heureusement, Kitty vient remettre les choses à leur place à la fin de l'épisode et la scène où elle lui explique que leur père était très fier de lui est vraiment touchante car on peut y ressentir toute la complicité entre eux deux. Sarah, quant à elle, se voit maintenant être à la tête de l'entreprise familiale. Des responsabilités supplémentaires. Trop peut-être. Une pression qui risque d'être la goutte qui fait déborder le vase car elle a déjà beaucoup de mal à gérer sa vie familiale et amoureuse. On insiste bien là-dessus depuis le début et je pense que ça va éclater à un moment ou un autre. J'espère en tout cas qu'on traitera bien cette intrigue sur la longueur et qu'on nous évitera l'adultère avec son collègue de travail. La situation atuelle et toute l'ambiguité qui existe est suffisante. Elle permet à Sarah de se rendre compte qu'il y a un problème et ce n'est pas la peine d'aller plus loin. Un petit clin d'oeil à Paige qui chante déjà fort bien pour son âge.

       Tommy, quant à lui, est forcément déçu de ne pas avoir été choisi pour diriger Ojai. Il se sent frustré et on le serait à moins étant donné qu'il y travaille depuis plus longtemps que Sarah. Inévitablement, il y a une jalousie qui s'installe. Il en veut à Sarah et n'est pas très gentil avec elle mais ce n'est pourtant pas de sa faute. Elle est d'ailleurs prête à lui céder sa place. Tommy ne répond rien à cette proposition, peut-être se dit-il intérieurement qu'elle est plus apte à faire ce boulot étant donné qu'elle a un diplôme que lui n'a pas. Du côté de l'intrigue de William, on avance un peu et on apprend qu'il détournait des fonds. Dilemme. Faut-il aller voir les autorités et risquer de la sorte la faillite ou pas ? Sarah décide finalement de se donner 6 mois pour rétablir la situation. On sent en tout cas que Saul cache des choses...

       En vrac, on a la confirmation que les gays se reconnaissent directement entre eux. Marrante la scène à la prison quand Nora utilise Kitty pour obtenir une faveur du policier. Nora qui était excellente lorsqu'elle s'acharne sur la pauvre Fawn, la copine de Justin.

      

                 *************************************************************************************************

       Au final, un épisode un peu décevant car il traite la mort de William de manière beaucoup trop rapide à mon goût. J'aurais préféré que l'on s'attarde sur les profonds bouleversements qu'une mort peut provoquer dans une famille soudée comme celle des Walker. Je doute qu'on y revienne dans les prochains épisodes. Dommage. C'est Justin qui fait avancer l'histoire tout au long de l'épisode et c'est un personnage que j'aime beaucoup. Il est en tout cas à la base de la première scène forte de la série.

             *************************************************************************************************